Génération•s se dote d’une délégation au Parlement Européen

Un peu plus d’un an après sa création, Génération•s a inauguré le lancement officiel de sa délégation au Parlement européen
ce mercredi 3 octobre en présence de Benoît Hamon et Elly Schlein, députée
européenne italienne engagée pour l’accueil des migrants.

Il existe désormais un projet porteur d’espoir et de renouveau, loin du
cynisme des libéraux et de l’égoïsme des nationalistes. Une nouvelle force de
gauche, humaniste et écologiste fait entendre sa voix pour améliorer
concrètement la vie des européens.

La délégation pourra compter sur la détermination et l’engagement
d’Isabelle Thomas, Guillaume Balas et Edouard Martin pour relever ces défis
essentiels. Ils continueront leurs batailles contre le dumping social, la pêche
électrique et les traités de libre-échange climaticides, et leurs combats pour
les droits des travailleurs, la transition écologique, l’égalité femmes-hommes,
un budget européen ambitieux pour les politiques européennes et la justice
fiscale.

A l’occasion de l’inauguration, Edouard Martin, Président de la délégation,
a introduit : « Aujourd’hui
naît officiellement la délégation de Génération
s au Parlement Européen
»
. Isabelle Thomas a poursuivi : « Nous
voulons préserver la planète, protéger les travailleurs, dégager de nouvelles
recettes publiques. C’est l’ADN de la gauche démocrate et européenne que celui
de Générations »
. Guillaume Balas, qui occupe également la fonction de
coordinateur national de Génération•s, a conclu : « Nous avons vocation à travailler avec
tous ceux qui veulent participer à la création d’une gauche nouvelle,
écologiste, humaniste, seul rempart face à la montée des nationalismes et au
retour du fascisme qui peut détruire l’Europe et la démocratie »
.

Les parrains et marraines de la délégation se sont également exprimés. Elly
Schlein a lancé un appel à l’unité : « Quand
on mène les mêmes batailles, avec les mêmes valeurs, on gagne. Il y a face à
nous un front international des nationalistes. Nous devons faire front nous
aussi ! »
. Benoît Hamon a quant-à-lui présenté le projet européen
de Génération•s : « Nous
voulons faire émerger une troisième personne dans cette élection
européenne : c’est le citoyen ».

En pleine recomposition de la gauche, les députés européens de la
délégation continueront à défendre ces valeurs et porteront fièrement la parole
de Génération•s au cœur des institutions européennes.

Pour
toute demande d’informations : 

  • presse@delegation-generation-s.eu 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*